Image Alt

L’essentiel : 60 décisions pour sauver la France

Rendre le pouvoir aux Français

Fonctionnement démocratique

1. Instauration du référendum d'initiative populaire ou citoyenne (RIC) à partir de 500.000 signatures.

2. Recours à la pratique référendaire sur les sujets clés : immigration, école, code pénal, UE…

3. Reconnaissance du vote blanc.

4. Casier judiciaire vierge pour tout élu.

Indépendance nationale

1. Remplacement de l’Union européenne réductrice de puissance par un nouveau traité instituant une Europe des Nations libres et des coopérations à la carte.

En savoir +

Tenue d’un référendum sur les principes fondamentaux de l’accord avant la négociation avec nos partenaires (pas d’adhésion de la Turquie, fin de la Commission, des fonctionnaires, de l’Autorité de la concurrence, de Schengen, des travailleurs détachés…). Présentation au peuple français de l’accord nouvellement obtenu qui devra être approuvé par un second référendum ; ou sortie sèche de l’UE si nos voisins refusent de négocier.

2. Sortie du commandement militaire intégré de l’OTAN.

3. Remettre à niveau notre outil de défense en recrutant 40 000 soldats sur la durée du quinquennat (-59 000 militaires entre 2007 et 2017), en rattrapant le retard d'équipement, et en revalorisant la solde de nos militaires qui risquent leur vie sur les théâtres d’opérations.

Produire en France et récompenser le travail

Produire en France

1. Mise en place d’un crédit impôt-production : impôt sur les bénéfices divisé par deux pour les bénéfices réinvestis sur le sol français.

2. 75% des marchés publics réservés aux fabrications françaises.

3. Renégociation des traités de libre-échange déloyaux et interdiction des produits ne respectant pas nos critères environnementaux.

4. Allègement massif des normes : pour toute nouvelle norme, deux doivent être supprimées.

5. Suppression des charges sociales sur les emplois agricoles et sur l’embauche d’un chômeur de longue durée pendant 5 pour les TPE/PME.

6. Impulsion de la recherche française pour la porter à 3% du PIB et développer notre souveraineté numérique et scientifique.

Récompenser le travail

1. Hausse de salaire de 8% (équivalent d'un 13ème mois) pour tous les salariés jusqu’à 3 SMIC et pour les indépendants par une baisse de charges, financée par la lutte contre les gaspillages et les fraudes. (Coût : 20 milliards d'euros)

2. Zéro droits de succession sur la résidence principale.

3. Indexation des retraites et des salaires des fonctionnaires sur l’inflation.

4. Relance de la participation en entreprise : baisse de 1% d’impôt sur les sociétés pour 2% de participation salariée.

5. Une journée par semaine de service pour la collectivité exigée pour les bénéficiaires du RSA.

Restaurer l’ordre

Police-Justice

1. Peines planchers pour les agresseurs de policiers, pompiers, gendarmes et pour les récidivistes.

2. Ouverture de 40.000 places de prison.

3. Expulsion des délinquants étrangers à l’issue de leur peine.

4. Tolérance zéro pour les violences faites aux femmes avec une réponse pénale immédiate sur le modèle espagnol : tribunaux spécialisés avec 72h pour instruire le dossier des victimes présumées, 15 jours pour organiser un procès, l’Etat pouvant se substituer à la victime ; et la création de logements d’accueil d’urgence comme l’avait fait Nicolas Dupont-Aignan dans sa ville de Yerres.

Immigration

1. Délai de carence de 5 ans pour les étrangers pour recevoir des aides sociales et remplacement de toutes les cartes vitales par des cartes vitales biométriques distribuées en main propre en sous-préfecture pour mettre fin aux fraudes.

2. Suppression du droit du sol.

3. Rétablissement du contrôle aux frontières par la fin des accords de Schengen.

Islamisme

1. Ouverture d’un bagne aux îles Kerguelen réservé aux condamnés pour les faits de terrorisme.

2. Dissolution des associations non-signataires de la Charte de l’islam et fermeture de leurs mosquées.

3. Déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme.

Assimilation

1. Mise en place d’un service civique national de 3 mois obligatoire, avec passage du permis de conduire.

Reconstruire les services publics pour une véritable égalité des chances et des conditions

Santé publique

1. Ouverture d’un nouvel établissement de santé par département (hôpital, maternité, etc.) représentant 20.000 lits.

2. Doublement du personnel en charge de la médecine scolaire.

3. Création d'une bourse pour les étudiants en médecine en échange de laquelle ils s’engageront à s’installer dans une zone sous-dotée pendant leurs 5 premières années.

4. Relocalisation de la production des médicaments principaux et stratégiques : création d’un seuil de 50% de production en France pour qu'un médicament soit remboursé par la Sécurité sociale.

Instruction publique & Culture

1. Renforcement des apprentissages fondamentaux comme le français en primaire et rétablissement du BAC par la suppression de la réforme Blanquer.

2. Retour de l’autorité des professeurs sur leur classe et ouverture d’internats disciplinaires pour les élèves perturbateurs et harceleurs.

3. Ouverture d’internats d’excellence sur tout le territoire pour une vraie égalité des chances.

4. Augmentation du salaire des enseignants et mise en place d'une prime supplémentaire en échange de cours de soutien aux élèves en difficulté.

5. Rendre tous les concours de l’Enseignement supérieur et d’accès aux Grandes Ecoles gratuits.

6. Instaurer la gratuité des musées et des monuments historiques le dimanche pour les Français ; et faire rayonner la langue française en proscrivant l'écriture inclusive et l'orthographe réformée de 1991.

Logement

1. Multiplier par deux le nombre de nouveaux propriétaires chaque année : élargissement du prêt à taux zéro, contrat de location accession pour les logements sociaux, garantie de l’Etat sur une partie de l’apport personnel.

Handicap

1. Revalorisation et déconjugalisation de l’AAH.

2. Accorder une part fiscale complète aux familles ayant un enfant en situation de handicap (dès la première personne à charge) ; et majoration des allocations familiales pour les foyers ne payant pas d'impôt sur le revenu.

Famille & Jeunesse

1. Ouverture de 250.000 places de crèche.

2. Allocations et quotients familiaux, prestation d’accueil du jeune enfant, rétablis au niveau de 2012.

3. Création d’un congé parental rémunéré à 75% du SMIC pour une durée de trois ans réparti entre père et mère. Utilisable une seule fois par couple pour un seul enfant (2ème ou 3ème).

4. Rendre le permis de conduire gratuit en échange d'un travail d'intérêt général d'un mois, comme cela a été mis en place à Yerres quand Nicolas Dupont-Aignan était maire.

5. Limiter le reste à charge des usagers et des familles via notamment le relèvement du plafond de l’APA et concevoir un plafond des dépenses : Créer un bouclier autonomie avec soutien financier pour ceux qui résident plus de 4 ans en EHPAD.

6. Déployer un plan ``piscine à 1 euro`` pour faciliter l'accès à ces infrastructures publiques et développer l'apprentissage de la natation.

Aménagement et équilibre du territoire

1. 1€ investi dans les métropoles = 1€ dans les villes moyennes, la ruralité et l’Outre-Mer.

2. Déploiement d’internet haut débit et de la connexion mobile sur tout le territoire.

3. Plan d’urgence d’investissement public en Outre-Mer pour remettre à niveau le réseau d’eau potable et les équipements scolaires et universitaires.

4. Améliorer la continuité territoriale en divisant par deux le prix des billets d’avion et plus largement le coût du transport entre l’Outre-mer et l’Hexagone, dans les deux sens et pour tous les ultra-marins.

5. Etendre le réseau d’enseignement du français à un plus grand nombre de Français à l’étranger : Établir dans chaque pays / villes des « plans école » supervisés par les élus consulaires afin de faire un bilan de l’offre d’enseignement français existante, d’ajuster au mieux cette offre avec la demande locale et mettre en place une tarification différenciée entre ressortissants Français et non Français pour l’accès aux établissements français à l’étranger

Politique à l’égard des automobilistes

1. Arrêt immédiat de la hausse des péages via la renationalisation des autoroutes ; et suppression définitive des péages en 2027 une fois les emprunts remboursés.

2. Suppression du permis à point qui est une usine à gaz (comme en Belgique ou en Suède), tout en luttant contre les vrais chauffards qui roulent sans permis avec des sanctions pénales fortes.

3. Suppression des restrictions de circulation liées à l’extension des Zones à Faibles Emissions dans les agglomérations de plus de 150000 habitants ; et vraie lutte contre la pollution atmosphérique majeure des flux maritimes liés aux échanges internationaux.

Résoudre la crise environnementale par une écologie humaine et pragmatique

1. Réduction de nos factures d’électricité, en finançant un grand plan d’isolation thermique en utilisant les aides et incitations actuellement réservées aux éoliennes. Zéro éolienne implantée en cinq ans.

2. Interdiction des produits obsolescents et lancement d’un programme zéro déchets sur 10 ans pour nos océans.

En savoir +

Voir le rapport parlementaire présenté par Nicolas Dupont-Aignan le 29 septembre 2021 à la Commission des Affaires étrangères.

3. Développement des circuits-courts dans l’alimentation et l’approvisionnement des cantines scolaires, et interdiction massive des perturbateurs endocriniens.

4. Soutenir les refuges et les milliers de bénévoles qui prennent soin des animaux abandonnés en créant un fonds national financé par une taxe sur les importations d'animaux de l’étranger.