Image Alt

Famille

Augmenter de 20% le nombre de places en crèche (250 000 places).

Mener une politique familiale ambitieuse.

1. Mettre en place un droit à la formation suite à un congé parental pour faciliter les évolutions professionnelles.

2. Augmenter de 20% le nombre de places en crèche (250 000 places).

En savoir +

Pour mieux concilier la vie professionnelle et familiale (2,4 millions d’enfants entre 0 et 3 ans pour 1,3 million de places de crèches actuellement) : coût estimé 1,5 milliards d’€.

3. Inciter les grandes entreprises de biens de consommation à mettre en place, par le biais de déductions fiscales, des cartes familles nombreuses (à l’image de celle de la SNCF).

4. Renforcer le télétravail et mailler le territoire d‘espaces d’accueil des télétravailleurs.

En savoir +

Porteurs de projets, associations, avec une infrastructure adaptée avec l’accès au très haut débit, à des espaces conviviaux, tranquilles, et à des salles de réunions pour permettre aux parents de continuer à travailler en s’occupant de leurs enfants.

Revenir sur les diminutions des prestations familiales décidées par les gouvernements Sarkozy et Hollande..

1. Revenir sur la double baisse du plafonnement du quotient familial et rétablir le plafond à 2 336€. Coût estimé : 1 milliard d’€

2. Revenir sur le décalage de la prime de naissance du septième mois de grossesse au deuxième mois après la naissance.

3. Rétablir la réduction du prix de la cantine pour les familles de 3 enfants et plus.

4. Rétablir la 1/2 part fiscale pour les veuves et s’opposer à toutes réformes allant dans le sens d’une diminution des pensions de réversion. Coût estimé : 1 milliard d’€

5. Permettre aux mères et aux pères de plus de 3 enfants ayant élevé leurs enfants jusqu’à leur majorité de partir à la retraite de manière anticipée selon un système à la carte. C’est une mesure de justice et de soutien de la natalité.

Préserver une certaine idée de la famille et protéger les enfants.

1. Garantir la filiation biologique père/mère et renforcer l’interdiction pénale de la GPA (Gestation pour autrui).

En savoir +

Il n’est pas pensable de revenir à un nouvel esclavage qui consisterait à utiliser le ventre d’une femme contre de l’argent. Debout la France réaffirme que l’enfant a des droits, l’enfant n’est pas un droit.

2. Abroger la circulaire Taubira sur la nationalité des enfants nés de GPA à l’étranger.

3. Réaffirmer et renforcer la neutralité idéologique des manuels scolaires.

4. Lancer un plan de lutte contre les addictions (tabagisme, drogue…).

5. Lutter contre l’accès des mineurs à la pornographie.

Accompagner le grand âge.

1. Appliquer l’ensemble des mesures de notre projet retraite.

2. Lancer un grand plan Alzheimer, fer de lance de nos coopérations européennes (voir projet Europe).

3. Doubler le nombre d’unités de soins palliatifs (USP) afin d’améliorer la prise en charge de la douleur et des besoins des malades, tout au long de leur maladie.

4. Mettre en place des lits de soins palliatifs dans les EHPAD avec présence permanente d’une infirmière dans l’établissement.

En savoir +

Pour limiter l’engorgement des urgences de l’hôpital avec les personnes âgées qui préfèrent partir dans leur nouveau « chez elles » en présence de leur famille et des personnels qui s’occupent d’elles au quotidien.

5. Mettre en place des formations pour les aidants qui pourront être prises dans le cadre du Congé individuel de Formation (CIF) ou du compte formation professionnel (CFP).

6. Agir pour que les compétences qu’acquièrent les aidants en s’occupant d’un proche puissent faire l’objet d’une validation pour être reconnues dans le monde professionnel.

Donner sa chance à chaque jeune.

1. Offrir un passage du permis de conduire dans le cadre d’un service national.

2. Plafonner les frais de scolarité et multiplier les logements étudiants.

3. Améliorer l’orientation des élèves en présentant les métiers deux heures par mois à partir de la quatrième.

4. Exonérer de cotisations les emplois étudiants.