Image Alt

Enseignement supérieur

Mettre fin à la dérive de l’augmentation des frais de scolarité annexes.

Un système à refondre.

1. Abroger l’article 18 de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (« LRU ») d’août 2007 et restituer à l’Etat la gestion de la masse salariale des fonctionnaires d’Etat affectés dans les universités.

2. Mettre fin à la dérive de l’augmentation des frais de scolarité annexes et réaffirmer le principe d’un accès gratuit à l’enseignement supérieur ainsi que la gratuité des concours.

3. Multiplier les bourses sur concours pour les jeunes de milieu modeste en les substituant aux bourses sur simples critères sociaux.

4. Refuser toute procédure de recrutement hors examen unique dans les grandes écoles sous peine de créer des étudiants de seconde catégorie, mais permettre aux étudiants les plus modestes d’espérer y accéder par des quotas dans les classes préparatoires.*

En savoir +

*Y compris les meilleures.

5. Interdire toute forme de recrutement et/ou de sélection par tirage au sort, totalement contraire aux principes républicains.

6. Limiter le nombre de redoublements autorisés par filière et par année universitaire afin que des étudiants évitent de persévérer dans l’échec.

7. Abroger la disposition de la loi Fioraso prévoyant la « spécialisation progressive » en licence, ce qui, sous prétexte de permettre des réorientations, diffère le moment de la véritable spécialisation des études.*

En savoir +

*Alors que c’est la vocation des cursus universitaires.

8. Doubler le nombre d’heures de cours sur les deux premières années universitaires, avec une obligation de présence effective, afin que chaque étudiant soit confronté à son niveau réel et ajuste ses exigences ultérieures.

9. Conditionner le maintien légal des étudiants étrangers en France à leurs résultats de façon à empêcher une forme d’immigration clandestine avec une marge de tolérance (un redoublement possible par niveau).

10. Encourager les bi-cursus pour les étudiants qui en ont la volonté et la capacité.

11. Repenser les contrats doctoraux et post-doctoraux et les moyens des laboratoires les plus innovants pour éviter la fuite des cerveaux à l’étranger dans un premier temps et attirer dans un second les meilleurs étrangers.

12. Revaloriser les carrières dans l’enseignement supérieur et la recherche pour rattraper le décrochage international de la France en la matière.

13. Repenser le recrutement et la promotion des enseignants-chercheurs. Il doit se faire au niveau national via le CNU (Conseil national des Universités) pour empêcher les recrutements clientélistes.

14. Garantir que toutes les formations proposées par la voie professionnelle (et uniquement elle) aient de réels débouchés, pour répondre aux besoins de l’économie et pour s’assurer que les jeunes qui les suivront auront un avenir professionnel.*

En savoir +

*Et ne seront pas « placés là » par défaut.

15. Réformer la structure et le contenu de la formation des enseignants en créant une licence pluridisciplinaire pour les professeurs des écoles.*

16. Libérer la recherche des carcans bureaucratiques qui la pénalisent.

17. Étendre l’application de la loi du 15 mars 2004 sur le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics aux établissements d’enseignement supérieur publics.*

En savoir +

*La laïcité doit s’appliquer à l’ensemble de l’espace public.

18. Développer l’offre d’enseignement supérieur à l’étranger, instrument essentiel du rayonnement français dans tous les domaines.

19. Offrir un passage du permis de conduire dans le cadre d’un service national.

20. Exonérer de cotisations les emplois étudiants.

21. Plafonner les frais de scolarité et multiplier les logements étudiants.

22. Améliorer l’orientation des élèves en présentant les métiers deux heures par mois à partir de la quatrième.

23. Supprimer les schémas régionaux de l’enseignement supérieur créés par la loi Fioraso* car l’enseignement supérieur est un service public NATIONAL dont la responsabilité doit relever au premier chef de l’Etat et garantir l’égalité républicaine.

En savoir +

*De juillet 2013.

24. Procéder à des associations d’universités de façon à créer des synergies mais de taille plus raisonnable que celles qui existent, afin d’éviter les usines à gaz contre nature coûteuses et très peu démocratiques.*

En savoir +

*Que sont les Communautés d’universités et d’établissements (COMUE).

25. Démocratiser le mode d’élection des présidents d’université en les faisant élire conjointement par les deux conseils (d’administration et académique) et pas seulement par le premier.