juillet 2022

Le quotidien sarthois « Le Maine-Libre » titrait à la Une du 28 juin 2022 : « Un bracelet suivra 30 000 collégiens » Le département de la Sarthe va financer et fournir des bracelets connectés pour les élèves de 6ème, avec comme objectif de « tester leur forme physique, morale et sociale ». Dès la rentrée un bracelet électronique suivra chacun de nos enfants en Sarthe : c'est une première ! Ce nouveau projet est applaudi car, comme toute nouvelle action, il part d'une bonne intention, celle

Comme un canard sans tête l’Union européenne nous annonce maintenant un rationnement obligatoire de 15 pour cent de la consommation de gaz par pays ! Une décision hors de sa compétence et dangereuse pour notre compétitivité ! Un suicide organisé ! Urgence de traiter la cause de la pénurie en négociant avec la Russie un plan de paix . Retrouvons notre indépendance !

Chaque année, les fermetures de classe font polémique. Si certaines semblent logiques, d’autres, en revanche, font bondir parents et élus, notamment dans le milieu rural. Pourtant, le principe de co construction de la carte scolaire devrait prévaloir. Mais force est de constater que les élus ne sont que trop peu souvent écoutés et suivis. Le cadre fixé par la circulaire N°2003-104 du 3 juillet 2003 concernant l’établissement de la carte scolaire, il convient d’en rappeler les principes. Cette circulaire semble claire sur le partage de la compétence :

Dans l’actualité massive sur le numérique et les transformations mondiales liées à la monnaie, à la défense, au commerce, à la santé, une intervention de John Michael EVANS, président du groupe Alibaba, le "Amazon chinois" pour résumer, peut éveiller notre garde et valider notre lecture des éléments visant à la traçabilité omniprésente des individus avec une restriction totale de nos libertés de penser, d’actions, de mouvements. Ancien, au passage, de Goldman Sachs, ce dernier s’exprimait, le 24 mai 2022 au Forum Economique Mondial de Davos,

En deux mois vous avez perdu la confiance des Français, en un discours celle de l’Assemblée. Votre Gouvernement est en sursis. La France n’a pas de temps à perdre dans les jeux politiciens ; aussi, d’où qu’elle vienne, je voterai la censure. Retrouvez mon intervention suite au discours de politique générale de Madame le Premier Ministre Télécharger l'intervention de Nicolas Dupont-Aignan en version PDF  

Télécharger le PDF du communiqué de presse L’hôpital public souffre plus que jamais. Alors qu’ils subissaient déjà les tensions du système hospitalier, alors qu’ils étaient les rares sur le front à lutter contre la maladie pendant que la France était à l’arrêt, alors qu’ils étaient applaudis pour leur courage et leur dévouement, les soignants non-vaccinés ont été, du jour au lendemain, discriminés et exclus. Puisque l’on sait que la vaccination n’empêche pas la transmission du virus, comment comprendre que le Gouvernement ait parfois rappelé des soignants positifs

Aller au contenu principal